SOUVENEZ-VOUS DE CETTE ADRESSE

"Quel calme, tu ne trouves pas ?" c'est la phrase que je prononce le plus avec "oh regarde, encore une Tesla" quand je me ballade dans ses rues. Les bâtiments, jamais trop hauts, laissent passer le soleil et se reflètent pour danser dans les canaux. Quelques tulipes colorées pointent le bout de leur nez. C'est le printemps à Amsterdam. Pour découvrir la ville, nous avons décidé de poser nos valises au Conservatorium Hotel (Et nous avons eu de la chance, tout ça une semaine avant le confinement).

Situé dans un quartier chic & résidentiel, autour de la Museumplein ou « esplanade des musées » qui abrite les trois plus grands musées d’art de la ville : le Rijksmuseum, le Van Gogh Museum et le Stedelijk Museum, l'hôtel en impose. De style néo-gothique, construit au XIXe siècle pour accueillir la Rijkspostspaarbank, il abrita au siècle suivant le fameux conservatoire de musique Sweelinck avant d'être entièrement renové jusqu'en 2011 par son nouveau propriétaire - The Set Hotels - qui possède également le Lvtetia à Paris et le Café Royal à Londres. Décidément le groupe a à coeur la préservation du patrimoine.


Entièrement repensé dans un style résolument contemporain par le designer et architecte Piero Lissoni, le lieu associe la noblesse du marbre, du chêne, du verre et du fer aux carreaux traditionnels hollandais et aux sols en mosaïques que l'on retrouve régulièrement dans les maisons cossues de la ville. Au détour d'un passage légèrement éclairé, vous tomberez sur une série de violons en lévitation ou un escalier monumental qui joue la perspective. L'hôtel mérite une vraie ballade à lui seul.

Il ne dispose pas à proprement parlé d'un extérieur et a fait le choix judicieux de recouvrir la cour intérieure d'une immense verrière. Et le vrai luxe, en particulier dans nos villes européennes, c’est avant tout l’espace. Il abrite le lobby et un restaurant. Même en temps de pluie, c'est le lieu idéal pour se retrouver et les Amstellodamois l'ont bien compris. Rien de mieux qu'un hôtel qui réussi le pari de créer un trait d'union entre les voyageurs d'un week-end, comme nous, et les habitants du quartier.


L'hôtel s’articule ainsi autour de cette agora gigantesque, visible depuis les couloirs, traversé de part en part par une passerelle, accueillant une tour de verre aux courbes plus douces – c’est ici que se cache notamment les espaces de séminaires et la suite Penthouse. Cette sensation de hauteur, on la retrouve notamment dans les grands corridors et dans les chambres des 3ème et 5ème étages. Nous avons également beaucoup profité du grand espace dédié au bien-être : l’Akasha Holistic Wellbeing. Il s'étend sur plus de 1 000 mètres carrés et abrite une piscine longue de 18 mètres. Un must pour se détendre en fin de journée quand l'on sait qu'Amsterdam se visite à pied !


Du côté des 129 chambres et suites de l’hôtel nous avons apprécié avant tout leur sobriété. Une décoration soignée mais très simple, sans fioriture. Nous avons particulièrement adoré la vue splendide de notre chambre sur les toits d'Amsterdam et ce plafond cathédrale qui n'en finit pas. Les salles de bain sont toutes très soignées et invitent à se relaxer à l'image de ce palace inqualifiable.

En somme, allez-y les yeux fermés, en amoureux c'est encore mieux !


Pour réserver c'est par ici : Conservatorium Hotel