"LE LUXE RÉSIDE DANS LES ESPACES PERDUS"

La vie quotidienne ne permet pas toujours de se retourner sur le beau, de contempler ce qui se trouve autour de soi, de provoquer des émotions. Il faut prendre le temps d’ouvrir des parenthèses qui constituent des espaces-temps dédiés au plaisir. C’est ce que propose l’hôtel Les Deux Tours. Niché dans un magnifique parc arboré de trois hectares, la propriété se situe à seulement quinze minutes du cœur battant de la Médina de Marrakech.



LES DEUX TOURS

Marrakech - Maroc

www.les-deux-tours.com




Pensé d’abord dans les années 80 comme le premier resort de villas haut de gamme de la région, le domaine s’est transformé en une Maison d’hôtes au moment de la guerre du Golf, faute d’acheteurs. Le dessin de chaque espace est l'œuvre très inspirée de son propriétaire et architecte, Charles Boccara. A sa mort, son fils Mathieu, qui a également suivi un cursus d’architecture à Paris, reprend le flambeau et magnifie ce bijou avec des notes plus contemporaines, des couleurs plus douces qu’il habille d’objets chinés, notamment des années 70.


“Le Luxe réside dans les espaces perdus” souligne-t-il au détour d’une conversation. On comprend mieux ces quelques mots lorsque l’on prend le temps de vivre les lieux. Ici, dans le restaurant, la hauteur sous plafond accentue la beauté des deux cheminées qui se font face. Là bas, près de la piscine chauffée à 28° toute l’année, la pergola végétale habille verticalement le paysage et joue avec les palmiers environnants. Le bar, cosy et intimiste, aux tons plus sombres, invite quant à lui aux confidences.



Les chambres et suites jouent la carte de l'exclusivité. Chacune d’elle a son caractère, son histoire et son authenticité. La plupart disposent d’une magnifique terrasse, d’un jardin privatif, d’une piscine ou d’un jacuzzi qui permettent de se relaxer à l’abri des regards dans le calme absolu de ce jardin luxuriant. On prend plaisir à cueillir une ou deux mandarines directement sur l’arbre et à les déguster, caressé par la chaleur du soleil tombant même en automne ou en hiver.


L’hôtel dispose évidemment d’un spa de grande qualité au caractère arabo-andalou où la lumière tamisée conduit à la déconnexion. Il ne faut manquer sous aucun prétexte le rituel ancestral du Hammam, gommage au savon noir et massage à l’huile d’argan qui permet de toucher du doigt les rites et coutumes de ce pays merveilleux.


Et puis, le voyage c’est avant tout des rencontres. L’hospitalité des marocain(e)s n’est plus à démontrer tant le service s’attache aux détails afin de faire vivre une expérience unique à chacun des hôtes de passage. Mathieu et son équipe l’ont bien compris en lui réservant une place bien particulière. Nul doute que ce petit paradis caché deviendra très vite votre lieu de passage régulier au Maroc.