COUPÉ DU MONDE EN THAÏLANDE


En 2015, j'ai fait la découverte de mon premier Six Senses au coeur du Sultana d'Oman - Cliquer ici - J'avais été subjugué par la justesse de ce resort écologique au luxe non ostentatoire. Chez Six Senses c'est toujours l'équilibre parfait. J'ai donc décidé de vous faire partager une nouvelle découverte en Thaïlande cette fois : le Six Senses - Yao Noi.

Au cœur de la baie de Phang Nga, en Thaïlande, Koh Yao Noi est une île méconnue, paisible. Restée authentique malgré la proximité de Phuket, à une heure de bateau. Il y a des rizières, des forêts d’hévéas, des buffles gris et des chèvres brunes qui broutent le long des talus. On peut rouler à moto les cheveux au vent, le long de la petite route qui fait le tour de l’île, sans crainte le trafic. Mais ce qui happe d’abord le regard, ici, c’est la mer et son spectaculaire archipel d’îlots et pitons calcaires, qui se découpent dans la brume bleutée de l’horizon.Tout le monde connaît la baie d’Halong, au Vietnam. La baie de Phang Nga, c’est «same same but different».

Six Senses Yao Noi : mon paradis





Nous sommes ici dans l'un des must de l’hôtellerie contemporaine qui mixe une robinsonnade écolo faussement rustique à un vrai luxe : un métissage dans l’air du temps, étonnamment réussi. La chaîne née en 1995 aux Maldives compte neuf resorts.. C’est le succès d’un concept et d’une philosophie de « bien être durable ».

Dans cette atmosphère très « green attitude » de Koh Yao Noi, Six Senses a déniché un site exceptionnel pour son resort-village, une colline d’où l’on aperçoit des éperons rocheux qui émergent de la Baie. S’il n’y avait pas le panneau de bois indiquant le nom du resort sur la route, on pourrait passer à côté sans le voir, tellement il est fondu dans la végétation. Pour ma part je suis arrivé par la mer en speed boat, à seulement une heure et demi de l'aéroport de Phuket.

« Impressionnant » : malgré mon expérience des voyages et près d'une centaine d'hôtels haut de gamme visités, je n’ai pas pu cacher ma surprise en entrant dans la vaste villa enveloppée de végétation tropicale d’un vert intense et en découvrant la vue sur une petite plage déserte tout en bas, avec un unique voilier amarré dans son creux. Autour, à distance, les toits de paille de quelques autres villas sont visibles (il y en 55 en tout), mais, de la piscine privée et des deux niveaux de terrasses de la villa, aucun vis-à-vis n’est possible. J’ai tout de suite éprouvé le besoin de marcher pieds nus, car ici, à peu près tout est en bois. Je me suis senti à l’aise et chez moi. A l’intérieur, j’ai ressenti le besoin de toucher à tout : les épaisses planches des murs, les bambous isolant la douche extérieure, le teck du bord de piscine et des transats, le papier mâché des documents et des lampadaires, la mousseline des moustiquaires, le lin des rideaux, le zinc des vasques, la terre cuite des couverts,…






A l’extérieur, des petites voitures électriques sont à disposition pour explorer les coins et recoins de la collinne de ce village hôtel. Sur le « hilltop », la vue panoramique sur la baie de Phang Nga est époustouflante, que l’on s’installe au bord de la piscine à débordement, au bar ou sur les canapés lovés entre des bassins couverts de nénuphars, … La restauration (pas moins de six espaces) toute bio (fournie par les jardins du domaine) est digne de tables étoilées. Dans la cave à vins j’ai déniché une cuvée de « chenin blanc » (un cépage originaire d’Anjou en France, choisi pour son goût sucré convenant à la cuisine thaï épicée) produite spécialement pour le Six Senses… en Thaïlande.






Au petit déjeuner on peut choisir ses fromages ou ses pâtisseries fraîches dans des boutiques à l’ancienne. Parmi son armée de 300 employés, l’hôtel ne compte pas moins de 30 cuisiniers et 7 pâtissiers (pour 150 clients maximum). Même les œufs frais sont maison : je suis allé visiter de l’autre côté de la route la Chicken farm où 170 « poulets heureux » ont droit à une musique de relaxation. Même en cherchant la petite bête, je n’ai rien trouvé à redire, sinon le côté élitiste de cette chaîne d’hôtels réservée par ses prix à quelques happy few. Le Six Senses, vendu pour se « reconnecter sur soi » est bien inséré dans son environnement naturel et tient toutes ses promesses.


Six Senses Yao Noi

56 Moo 5, Koh Yao Noi,

82160, Thaïlande

www.sixsenses.com

#Thailande #SixSens #SixSensesyaonoi #sixsensesthailande #meilleurhôtelthailande #meilleurhotelphuket