L'HEURE DU FESTIVAL APPROCHE !


English

Depuis sa création en 1926, le Majestic Barrière n’a jamais cessé d’évoluer. Entamée par Henri Ruhl et très vite poursuivie par la famille Barrière, son histoire lui vaut aujourd’hui de conjuguer tradition, luxe et modernité.

Star parmi les stars, l'établissement est le plus fidèle partenaire du cinéma depuis que François André, le fondateur du Groupe, mit le casino municipal à la disposition du Festival pour l’organisation de la première édition en 1946 !

Du 11 au 22 mai, l’Hôtel se délectera cette année encore des plus belles rencontres que l’on puisse faire pendant la quinzaine : Francis Ford Coppola, Robert de Niro, Steven Spielberg, Morgan Freeman, Monica Bellucci, Marion Cotillard ou encore Gong Li. En témoignent les 2 500 photos de célébrités, dont de nombreuses sont signées Harcourt, affichées sur les murs du célèbre palace.

Le palace affiche un taux d’occupation de 100%, ses 349 chambres et suites étant réservées par dizaines, un an en avance. Cela représente 4 200 nuitées, plus du double si l’on compte les convives ! Dans les coulisses, les 700 employés (contre 300 en période hivernale) sont à pied d’oeuvre pour assurer des services élégants et de qualité, malgré l’effervescence des festivaliers. Le palace cannois assure des tâches dignes des travaux d’Hercule. Les lingères nettoient 10 000 smokings et robes du soir pendant le festival du film, tout en fournissant 30 000 m2 de draps – l’équivalent de six terrains de football – parfaitement repassés.

Au 10, la Croisette, ce sera aussi le festival de la gastronomie. 15 000 bouchons de champagne vont sauter, et 10 000 bouchons des meilleurs crus de France, 800 kg de langoustes, 350 kg de foie gras, 50 kg de caviar sont habituellement consommés. Les papilles sucrées ne sont pas en reste, puisqu’au Majestic 250 kg de chocolat et 20 000 macarons sont croqués.

L'instant Dior au 6ème étage !

La nouvelle aile du Majestic Barrière accueille un appartement d’exception, affichant 450m² de superficie : le Penthouse Christian Dior. Il est le fruit d’un partenariat exceptionnel entre la célèbre maison de couture parisienne et Lucien Barrière Hôtels et Casinos.

Les deux marques se connaissent bien pour se côtoyer depuis quelques temps déjà, à l’occasion du Festival de Cannes. Chaque année, pendant douze jours, le couturier français s’installe en effet dans l’une des plus belles suites du palace cannois. C’est là, à quelques heures de monter les marches, que les stars viennent choisir leur tenue de soirée.


Ces collaborations éphémères ont donné des idées aux deux parties. Elles ont décidé d’inventer ensemble un cocon inédit, conjuguant le style inimitable de Christian Dior et le savoir-faire hôtelier de Lucien Barrière Hôtels et Casinos. Le résultat, imaginé pour l’essentiel par Nathalie Ryan, décoratrice attitrée de la griffe parisienne, est saisissant… Dans la salle à manger pavée de pierre et de parquet pointe de Hongrie, sous une rotonde qui n’est pas sans rappeler celle du plafond de la boutique de l’avenue Montaigne, une table imposante de style Louis XVI est entourée des célèbres chaises médaillon, tapissées de gris et d’argent. Dans le salon, les coussins du canapé, de ce rouge éclatant, créé par Christian Dior luimême en 1955 (« J’adore le rouge, disait-il, c’est la couleur de la vie ! »), reprennent le motif plissé historique du couturier. Leur répond un liseré de ce même rouge qui borde les rideaux gris Dior. Ce décor, tout en élégance, en harmonie, en délicatesse, abrite une merveille de technologie : un système home cinéma, combinant un rétroprojecteur et un écran géant de trois mètres de long.


Les chambres portent également l’empreinte de la haute couture avec leurs tons de gris, leurs fauteuils pullman, leurs têtes de lit façon cannage et la réplique du bureau de Monsieur Dior. La chambre de maître offre un dressing de rêve, fait de bois argenté. Le Penthouse Christian Dior respire ainsi l’esprit raffiné de celui dont elle porte le nom. Une élégance rare qui transparaît jusque dans les moindres détails : les soies et les velours, les photographies et les croquis encadrés, les produits dédiés dans les salles de bains, le linge de lit brodé… Une immersion au cœur de l’univers Dior réservée à quelques aficionados fortunés : la nuit en ce royaume est en effet facturé 32 000 euros !

HOTEL MAJESTIC BARRIÈRE

10, Boulevard de la Croisette, 06400 Cannes

04 92 98 77 00

www.hotelsbarriere.com/Cannes


#Cannes #hotelcannes #festivaldecanneshotel #MajesticBarrière #Majesticcannes #Meilleurhôtelcannes